Bambou

En se baladant, nous avons trouvé une petite tige de bambou abandonnée. Je me suis dit que ça pouvait servir d’hôtel à insectes.

J’ai scié en petits tronçons et j’ai accroché ça avec un bout de ficelle au dessus du bac à fleurs.

J’ai fait quelques recherches sur le net, il semblerait que ça soit l’habitat des osmies, des petites abeilles solitaires. Je pensais au départ aux coccinelles car j’en ai vu beaucoup hier, elles cherchent un abri pour l’hiver, peut-être qu’elles trouveront refuge entre les planches de mon bac de culture ??

Affaire à suivre…

Jardin en kit

Aujourd’hui, je me suis décidée à acheter un bac de culture pour le balcon. J’ai choisi en fonction des dimensions, le modèle qui correspondait bien à mes besoins était disponible chez castoche, commandé sur internet et retiré 2 heures plus tard au magasin.

L’état général n’est pas terrible. Etant donné que je ne l’ai pas trouvé en rayon l’autre jour, je suppose que c’était stocké dans la cour des matériaux…

Le montage n’était pas aisé. La qualité du bois n’étant pas au top, le perçage et le vissage ont mis à mal l’appareil électro. J’ai dû finir à la clé à cliquet !

Impossible d’installer l’étagère inférieure car l’écartement des pieds n’est pas « d’équerre ». Je l’ai donc posé à même le sol.

Le balcon n’étant visiblement pas très plat, le tout s’équilibre naturellement 😉

Bref!

Je l’ai installé à sa place et déjà garni ! 🙂

J’avais récupéré au jardin quelques plants qui me permettraient de continuer le jardinage sur le balcon, il ont tenu bon une petite semaine et j’ai ramené un peu de terre du jardin en même temps. Dedans il y avait même des boutons d’or !!!! et j’ai aperçu au moins 2 vers de terre. J’ignore s’ils pourront survivre, car c’est surtout du terreau qui remplit le bac. Mais j’ai déjà installé un lit de feuilles mortes par dessus et enterré quelques restes de fruits qui pourraient leur servir de nourriture. Il y a peut-être une ou deux limaces dans le tas qui pourront leur filer un peu d’aide 😉

Voilà les images (cliquer pour agrandir et faire défiler):

Séjour d’été aux Amanins

Je n’avais pas encore eu le temps d’en parler ici. Nous avions choisi, pour l’été 2016, de séjourner à la ferme des Amanins.

Nous voulions découvrir comment fonctionne ce lieu où tout est fait pour être en accord avec la nature.

Le lieu est agréable, ce fut un séjour très enrichissant sur le plan humain, et puis nous avons pu participer à différents ateliers. Découverte de la phyto-épuration, des toilettes sèches, du compostage. Fabrication du pain et du fromage, briques de terre, soins aux animaux, découverte des plantes sauvages comestibles et bien d’autres. Même les enfants peuvent participer aux ateliers, du moins, à partir d’un certain âge ; pour les plus petits, c’était un peu moins accessible, mais il y avait toujours un moment à partager.

Nous avions choisi une chambre dans le bâtiment éco-construit, à la recherche d’idées pour un éventuel futur habitat 😉 mais il y a aussi les cabanes et même le terrain de camping…

Les repas sont pris en commun sur la grande terrasse ombragée. On y mange surtout les légumes cultivés sur place, ainsi que les œufs et le fromage ! Le pain est également produit sur place à partir du blé cultivé dans les champs des Amanins.

Bref, voici quelques photos de notre séjour. Si ça peut donner envie à d’autres 🙂

 

Des vacances autrement….

Bilan

On arrive en fin de saison… on a décidé de restituer le jardin. C’est trop grand, ça demande trop de temps et si on veut le faire vraiment comme on l’imagine, ça nous coûterait encore…. donc la décision est prise. J’espère pouvoir recommencer plus tard, ailleurs peut-être…. car vraiment, je m’y sens bien. Etre dehors, profiter de l’air et de la nature, avoir toujours un petit quelque chose à faire, ça fait du bien ! bon, là, c’est pas « un petit quelque chose », c’est toujours beaucoup de choses !!! » lol et pour finalement, peu de récoltes.

J’ai commencé à récupérer quelques affaires personnelles, c’est ce qui rend les choses plus concrètes….

Quand on a commencé à envisager de se séparer de notre jardin, « mon jardin !! », j’avais comme un sentiment d’échec et d’abandon…. finalement, je me rends compte que ça m’a apporté énormément. D’abord, je mange beaucoup plus de légumes qu’avant, j’ai appris à les connaitre et les apprécier, à les cuisiner, à les reconnaître dans les différentes phases de croissance. Nous nous questionnons encore plus qu’avant sur notre façon de consommer, notre rapport à la nature et ce qu’elle peut faire pour nous si nous en prenons soin. Nous nous sommes intéressés de plus près à la permaculture, à l’agro-écologie, aux circuits courts, aux colibris… nous avons rencontré d’autres jardiniers et partagé des expériences et des connaissances.

Bref, ce n’est que du positif finalement, et ce n’est qu’une étape. J’espère trouver le temps de m’aménager un petit espace sur notre balcon, y cultiver au moins quelques variétés d’aromatiques. J’aimerais continuer à alléger ma poubelle en compostant mes déchets (lombri-compost de balcon ?? culture en lasagnes ??)…

Pour l’instant, il reste des tomates vertes dans la serre, des choux qui ne semblent pas vouloir grossir, des salades, un peu de céleri…. et puis il y a les boutons d’or ! eux, ils ne vont pas me manquer !!!!!!!!!!!

Les photos du jour:

Thym

Hier, un petit tour au jardin nous a permis de récolter du thym et du persil.

On a enlevé les fers à béton et les tuteurs à spirales.

Les courges Jack ne seront pas prêtes pour Halloween. Des courgettes jaunes sont encore petites, il faudra bientôt les récolter vu la baisse des températures….

Il y a encore des tomates vertes dans la serre.

Les boutons d’or sont vigoureux grrr…